15 conseils pour réussir son entretien d'embauche

Pour réussir son entretien d’embauche, il y a certaines règles à respecter. Dans cet article vous allez trouver 15 conseils provenant de milliers d’entretiens réalisés par un expert du recrutement.

Bien se préparer : se filmer

bien se filmer pour préparer un entretien d'embauche

En vous filmant, vous allez pouvoir repérer les petits défauts et ainsi pouvoir gagner du temps et les corriger plus rapidement. Pour vous filmer, vous pouvez soit le faire seul face caméra ou encore mieux, essayez de faire une simulation d’entretien avec un de vos proches.

Prendre des notes

bien prendre des notes en entretien d'embauche

En tout début d’entretien, dans 95% des cas, le recruteur va vous représenter le poste. Lorsque l’on vous présente l’offre d’emploi ou de stage ou d’alternance, il est important de prendre des notes. Vous ne pouvez pas rester à écouter la personne, à la regarder dans les yeux et hocher la tête. Croyez-moi, un recruteur qui présente le poste et qui voit que le candidat ne prend pas de notes, il commence déjà à douter du sérieux et du professionnalisme de la personne. Si vous avez un cahier, prenez des notes à la suite de ce que avez noté pour préparer l’entretien. Cela montrera votre professionnalisme et rassurera le recruteur.

Savoir présenter l’offre

bien présenter l'offre d'emploi en entretien d'embauche

On l’a dit, normalement en entretien, le recruteur va vous représenter le poste. Il se peut que vous tombiez sur un recruteur qui veut vous tester d’entrée. Et pour cela, le meilleur moyen, c’est de vous demander ce que vous avez compris du poste. Pour bien présenter l’offre, vous pouvez utiliser la méthode de l’entonnoir afin de définir un cadre et ne pas partir dans tous les sens. La méthode de l’entonnoir consiste à partir du plus général pour aller vers du plus spécifique. Ainsi, vous allez être professionnel dans votre réponse et, même avec le stress de l’entretien, vous éviterez de vous éparpiller.

Savoir se présenter en 2/3 minutes

savoir se présenter en deux minutes en entretien d'embauche

Vous le savez, l’erreur classique en entretien consiste à vouloir réciter tout son CV. Votre CV, le recruteur l’a sous les yeux et, s’il a souhaité vous rencontrer, c’est que votre CV lui a plu. Pendant ces 2/3 minutes, vous devez lui amener des informations croustillantes qui ne figurent pas sur votre CV : des détails sur le poste que vous recherchez idéalement, ce que vous aimez faire, vos 3/4 grandes compétences, ce que vous pouvez amener à l’entreprise, ce que vous voulez faire dans 3/5 ans…

Identifier vos 3/4 grandes compétences

Lors de votre présentation de 2/3 minutes, vous devez mettre en avant vos 3/4 grandes compétences et si possible les faire matcher avec les 3/4 grandes tâches du poste. Derrière chaque compétence dont vous allez parler, vous devez avoir un exemple précis pour la mettre en valeur. Ce n’est pas à prendre à la légère puisqu’il y a de fortes chances pour qu’une grosse partie de l’entretien porte sur ces fameuses 3/4 grandes compétences.

Identifier les 3/4 grandes tâches du poste

Vous devez partir de l’offre d’emploi et identifier les points clés. A partir de ces points clés, vous allez pouvoir mettre en face les grandes compétences nécessaires pour réaliser ces tâches. N’oubliez pas de prendre des exemples concrets de vos expériences professionnelles ou non (cela peut être du sport, des voyages, de la culture…)

Savoir présenter ses expériences professionnelles

Pour bien présenter vos expériences professionnelles, vous allez là encore pouvoir utiliser la méthode de l’entonnoir. Vous définissez un cadre en partant du plus général pour aller vers le plus spécifique en donnant des détails. Vous pouvez expliquer que sur un poste vous avez eu 3 grandes tâches et vous les énumérez. Cela va donner un plan au recruteur qui pourra alors vous suivre plus facilement et ne vous coupera pas la parole inutilement pour vous poser des questions. Puis, vous déroulez la présentation de chaque tâche avec la méthode de l’entonnoir. N’oubliez pas de donner des exemples pour illustrer vos propos car un recruteur n’est pas censé vous croire sur parole. Vous pouvez également préciser ce que cette expérience vous a apporté, comment elle vous a permis de monter en compétences, de développer telle ou telle qualité. 

Préparer des questions

préparer des questions pour votre entretien d'embauche

Histoire de ne pas oublier les questions que vous vouliez poser avec le stress de l’entretien, je vous conseille de les noter sur un petit cahier ou sur vos feuilles. De la sorte, le recruteur verra aussi que vous avez préparé l’entretien. Concernant les questions, il y a 4 grandes catégories : sur l’entreprise, sur le poste, sur l’équipe, sur les perspectives. Les questions vont montrer votre motivation donc essayez de trouver les questions les plus pertinentes possibles.

Anticiper les questions du recruteur

Essayez de prendre un regard extérieur sur votre CV et votre parcours et voir quelles questions vous aimeriez poser. Vous pouvez également demander à votre entourage les questions qu’ils auraient envie de vous poser à la lecture de votre CV. Croyez-moi si vous répondez à ces questions avant même qui les ai posées, le recruteur va vous adorer puisque vous allez lui faciliter le travail.

Se renseigner sur l’entreprise et sur le recruteur

se renseigner sur l'entreprise et le recruteur en entretien

Pour avoir des informations sur l’entreprise, il y a bien sûr le site de l’entreprise pour récupérer des données chiffrées : chiffre d’affaires, effectifs, présence à l’international… L’important sur l’entreprise est de connaître son actualité, ses problématiques actuelles ; ainsi, vous sortirez du lot des candidats qui se contentent de récupérer les données chiffrées. Pour le recruteur, vous pouvez aller prendre connaissance de son parcours sur Linkedin et vous aurez peut-être même des détails sur sa fonction actuelle si la description est bien complétée.

Savoir raconter votre histoire

savoir raconter son histoire lors d'un entretien d'embauche

Le piège dans un entretien d’embauche est de faire une impression moyenne, lisse et de ne pas faire la différence par rapport aux autres candidats. Au contraire, vous devez vous démarquer en racontant votre histoire. Raconter votre histoire et ne surtout pas raconter des histoires, ne surtout pas mentir. Raconter votre histoire, c’est démontrer la cohérence de votre parcours entre votre jeunesse (activité extra-scolaires, sport, voyages, culture…), vos études, le poste que vous visez actuellement et le poste que vous visez dans 3/5 dans le cadre de votre choix de carrière. Et c’est cette histoire qui va devoir convaincre le recruteur que vous êtes le bon candidat.

Maîtriser sa communication non verbale

maîtriser sa gestuelle en entretien d''embauche face à un recruteur

Le message que vous allez faire passer à travers vos mots ne va compter que pour 5% de l’impression globale que vous allez laisser. Tout le reste va passer à travers votre attitude, votre gestuelle, votre posture, votre sourire…rien de mieux pour avoir conscience de l’image que vous renvoyez que de vous filmer. Vous allez pouvoir corriger les petits défauts : les euh, une mauvaise posture, pas assez de sourire…

Poser des questions

Il ne faut surtout pas attendre la fin de l’entretien pour oser poser la première question. Il faut bien avoir conscience que lorsque vous posez des questions, vous montrez votre motivation au recruteur ; je le redis : pas de question =  pas de motivation. Je vous conseille de poser la première question au tout début de l’entretien lorsque le recruteur vous  présente le poste/stage/alternance.

Faire une conclusion

faire une conclusion à la fin de son entretien d'embauche

La plupart des candidats ne pensent pas à faire une conclusion. En général, ils se contentent d’un simple « merci de m’avoir reçu ». Le simple fait de faire une conclusion va vous faire passer devant les autres. Après, pour qu’elle soit efficace, elle doit être courte et punchy. Ne repartez surtout pas sur un monologue. La conclusion doit se faire en deux temps. Tout d’abord, rappelez le besoin « si j’ai bien compris, vous recherchez…. » puis exprimez votre motivation « sachez que je suis particulièrement intéressé par cette opportunité pour telle ou telle raison… » et enfin remerciez le recruteur « je tenais tout simplement à vous remercier de m’avoir reçu aujourd’hui en entretien ».

Faire un mail de motivation

faire un mail de motivation après votre entretien d'embauche

Quelques jours après l’entretien, la veille ou le jour même où vous devez avoir une réponse, vous pourrez envoyer un mail de motivation. Comme la conclusion, pour être efficace, il doit être court et punchy. Profitez-en pour préciser un point qui n’aurait pas été abordé pendant l’entretien.

Réussir son entretien d’embauche nécessite de suivre ces différents conseils. Votre préparation d’entretien devrait donc inclure ces différents points afin de maximiser vos chances de convaincre le recruteur que vous êtes le parfait candidat.

Cliquez-ici pour voir la vidéo associée à cet article:

15 CONSEILS POUR RÉUSSIR SON ENTRETIEN D'EMBAUCHE EN 2020✅

Cliquez-ici si vous voulez voir plus de conseils en vidéos sur la chaîne Youtube Régis the Recruiter

Voici des articles de la même rubrique susceptibles de vous intéresser:

30 erreurs à ne pas faire en entretien d’embauche

Comment faire une bonne impression en entretien d’embauche?

8 questions à poser en entretien

 

Régis the Recruiter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *