15 erreurs en entretien

Les 15 erreurs à éviter en entretien

Tout le monde fait nécessairement au moins une de ces erreurs lors des premiers entretiens, lorsque l’on n’a aucune expérience des entretiens d’embauche et c’est tout à fait normal.

1. Arriver en retard ou à l’heure pile

être à l'heure

Cette première erreur, arriver en retard, je n’en parle même pas, c’est obvious. Il y a juste une chose à faire, tout le monde peut être en retard, c’est pas le débat, c’est juste faire l’effort de prévenir ton interlocuteur pour qu’il soit au courant et qu’il ne parte pas directement avec une mauvaise image de toi. On peut tous avoir raté son bus, son train, être coincé dans les bouchons…ça arrive

2.Tenue vestimentaire inappropriée

costume pour entretien d'embauche

Cette seconde erreur est surtout valable si tu postules à un poste de cadre, tu ne peux pas te permettre d’improviser sur ta tenue. Prenons un exemple : tu souhaites intégrer le secteur bancaire. Tu sais que les couleurs portées par les salariés du secteur bancaire sont plutôt sobres, costumes sombres, gris, bleu foncé donc ça ne sert à rien de chercher l’excentricité. Inspire toi de cette photo si tu es mate masculin, et de celle-ci si tu es une mate femme.

3. Ne pas s’être renseigné sur l’entreprise

Et là de nos jours, il n’y a plus aucune excuse car l’accès à l’information est très simple avec internet et les réseaux sociaux. Il faut être capable de présenter rapidement l’entreprise, le secteur d’activité, avoir une idée de son chiffre d’affaires, de ses éventuelles filiales, et de son éventuelle présence à l’international. En bref, connaître les chiffres clés pour ne pas se faire scotcher.

4. Ne pas s’être renseigné sur le recruteur

Là encore avec les réseaux sociaux et notamment Linkedin réseau social professionnel, tu vas pouvoir retrouver potentiellement le recruteur, connaître son parcours et savoir en quoi consiste précisément son poste. Tu vas également pouvoir trouver les personnes avec lesquelles il travaille et d’autres personnes de l’entreprise dans des services différents, ça peut être une mine d’informations.

5. Ne pas s’être préparé

Et c’est sans doute l’erreur la plus importante. Un entretien demande une préparation, savoir comment tu vas te présenter, présenter ton parcours, tes points forts, ce que tu peux amener à l’entreprise. Il y a 2 choses : le travail sur toi-même et ensuite le travail sur le poste que tu vises pour voir comment tu vas adapter ton discours afin de mettre en évidence que ce poste est pour toi une évolution logique dans ta carrière et que tu as les compétences nécessaires.

6. Ne pas prendre de notes

prise de notes

Ça s’est une erreur qui est très simple à corriger. Ça rassure vraiment le recruteur de voir un candidat prendre des notes. On se dit déjà que la personne est professionnelle.

Et tu peux également prendre des notes à la suite de ta préparation à l’entretien comme cela le recruteur voit également que tu as préparé l’entretien et il apprécie encore plus ! fais-moi confiance.

7. Présenter son CV de A à Z: l’erreur classique

Ça s’est une erreur classique plutôt faite par les juniors. Et oui car les profils seniors ont tellement d’expérience qu’ils ont tendance à commencer par dire : « je ne vais peut-être pas vous présenter tout mon parcours car ce serait un peu long… » et c’est l’idée, toujours dans la démarche de faciliter la tâche du recruteur, de cibler directement tes expériences qui vont correspondre le plus aux compétences recherchées par le recruteur sur le poste en question.

8.Mentir

Je ne te conseille vraiment pas de mentir. Cela va forcément se voir d’une manière ou d’une autre à moins que tu sois vraiment un excellent comédien. Donc mentir on oublie !

9. Des réponses non structurées

Avec le stress en entretien, on peut avoir tendance à partir dans tous les sens. Je te conseille de trouver une technique afin de répondre clairement aux questions. Si tu n’en as pas déjà, je te conseille la méthode de l’entonnoir qui est assez simple et qui permet de partir du plus général pour aller au plus spécifique et ainsi éviter de se perdre dès le début de ta réponse dans des détails.

10. Etre vague

Pour avoir plus d’impact dans ta présentation, il faut donner des exemples dès que tu le peux. Pour cela, je te conseille de regarder chacune de tes expériences professionnelles et voir quels types d’exemples tu pourrais faire ressortir afin de faire face aux questions du recruteur : exemple du type « quelle a été votre plus grosse difficulté ? votre plus belle réussite ? qu’auriez-vous fait différemment ? quelle a été votre valeur ajoutée ?… »

11. Communication non verbale inadaptée

Communication non verbale

Déjà il est nécessaire d’avoir conscience que la communication non verbale est un point clé. Dans ce que tu vas dire à ton entretien, tes mots ne vont compter que pour 5%, c’est très faible. Si l’on prend la voix, il faut avoir conscience des paramètres suivants :  le timbre, le volume, l’intonation et le débit.

Ensuite, on va retrouver l’apparence physique avec la notion d’effet miroir, la posture, la gestuelle et le regard. Bien évidemment les bras croisés, c’est ce qu’on peut retrouver de pire. Mais il y a également les mains sous la table, les mains qui ne tiennent pas en place…

12. Se mettre en situation de question/réponse

Tu le sais il est préférable de faire en sorte que l’entretien devienne très rapidement une discussion, c’est moins formel, cela met tout le monde à l’aise. Si tu restes dans la configuration question/réponse tu vas subir l’entretien et plus il y aura de question plus tu risques de te faire coincer…

13. Couper la parole

Je voulais le préciser car c’est obvious mais certaines personnes, lorsqu’elles sont stressées, ne se rendent même pas compte qu’elles peuvent avoir tendance à couper la parole.

14. Oublier de poser des questions

Si tu ne poses pas de question, le recruteur peut se demander « mais c’est bizarre il/elle n’a pas posé de question, est-ce qu’il/elle est vraiment intéressé ? ». d’où l’importance de préparer ces questions avant l’entretien.

15. Oublier la conclusion

La conclusion est essentielle et va te permette de préciser 2 points : tes motivations pour ce poste mais sans repartir sur une discussion, tu dois rester succinct. Puis remerciements, simplement remercier ton interlocuteur de t’avoir reçu en entretien.

 

Cliquez-ici pour accéder à la chaîne Youtube Régis The Recruiter

Cliquez-ici pour accéder aux formations sur les entretiens d’embauche ou les oraux de concours

Les articles dans la même rubrique:

Et voici la vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *