8 erreurs sur un CV

 CV: 8 erreurs classiques

 

Il faut te mettre à la place du recruteur qui va recevoir potentiellement pour une réponse à annonce plusieurs dizaines de CV. Lorsqu’il va commencer à les regarder, en moins de 10 secondes il doit retrouver les informations clés qu’il recherche. En premier lieu il va regarder la photo s’il y en a une. Directement, il va voir si ton attitude sur la photo, ta présentation, ta tenue sont en adéquation avec le poste en question. Donc déjà ta photo peut être éliminatoire, s’il n’est pas convaincu : poubelle.

 

1. Photo inappropriée

Tu es dans un contexte professionnel, on ne met pas sa photo facebook par exemple sur son CV. Plutôt que d’aller à la facilité en prenant une photo existante, il vaut mieux passer 30 mn à essayer de prendre une photo correcte avec son smartphone en tenue professionnelle, cela fera un bien meilleur effet. Essaie de faire en sorte d’avoir la même photo sur linkedin et sur ton CV, cela crée une cohésion et rend ta démarche de recherche d’emploi plus professionnelle.

Exemples de photos correctes : ma photo linkedin (oui), ma photo facebook (non)

Cette photo par exemple, ça va être compliqué, même si vous la découpez et ne faites apparaitre que le visage.

Cela dit, une photo n’est pas obligatoire sur un CV, si tu n’as pas envie d’en mettre, n’en mets pas mais personnellement je trouve ça dommage de se tirer une balle dans le pied et de ne pas en mettre. Car encore une fois, mets toi à la place du recruteur : à compétences égales, toi et ton sosie, un CV avec une photo et un CV sans photo, on aurait tous tendance, je crois à prendre le CV avec une photo.

2. Pas de titre

Après avoir vérifié ta photo, il va regarder le titre de ton CV. Ce titre doit clairement expliquer le poste que tu recherches. Un exemple pourrait être « Contrôleur de Gestion junior ». Il ne doit pas y avoir d’ambiguïté et le recruteur doit comprendre directement le poste que tu recherches.

Autant te dire que si ton CV n’a pas de titre, il sera directement en dessous de la pile.

Pareil, cela revient à se tirer une balle dans le pied, c’est dommage…

3. Pas de synthèse: une erreur très fréquente

Une fois que le recruteur à checker ta photo et le titre de ton CV, il veut directement avoir accès à quelques informations supplémentaires afin de ne pas perdre de temps et de ne pas s’exciter pour rien… comme la localisation géographique de ta recherche, combien tu as d’année d’expérience, ta personnalité

Exemple : si tu habites en IDF et que tu recherches en province, indique-le directement sur ton CV (et sur ton linkedin).

Exemple : jeune diplômé de l’école de commerce Toulouse Business School, je suis à la recherche d’un poste d’auditeur en IDF afin de mettre à profit mes compétences acquises à travers mes stages.

Avec cette phrase (qui doit rester courte, synthétique), le recruteur sait ce que tu recherches, où tu le recherches, et que tu n’es pas une erreur de casting puisque tu l’appâtes en précisant que tu as déjà réalisé des stages dans ce domaine et donc tu n’es pas un total débutant, tu as déjà de l’expérience.

Avec cette synthèse, tu lui mâches le travail, tu lui évites de balayer tout ton CV afin que lui-même se fasse sa propre synthèse : et ça, il va grandement apprécier.

4. Template trop révolutionnaire

CV original

A choisir, mieux vaut un template « viellot » qu’un template trop révolutionnaire.

Pourquoi ? car un CV au format vieillot c’est un format qui va parler au recruteur, donc même s’il n’est pas très beau, il va retrouver toutes les informations dont il a besoin puisqu’elles seront à l’endroit dont il a l’habitude.

Exemple de ce CV vieillot : cv vieillot

En revanche, avec un  CV trop original, il peut y avoir beaucoup trop de couleurs, c’est plus difficilement lisible car on ne sait pas où aller chercher l’information.

Je te conseille donc de couper la poire en deux : d’amener de la modernité à ton CV avec un peu de couleur mais cela doit rester sobre.

Si on prend le CV de Robert Williamson. Je le trouve très bien, il est classique mais bien structuré, les informations sont en bon endroit, il y a un peu de couleur mais pas trop, une bonne photo, un titre, une synthèse de son profil… en bref, il est top !

5. Expériences pas assez développées

Tes expériences professionnelles doivent être suffisamment développées pour que le recruteur comprenne clairement quelles ont été tes tâches. On peut mettre des bullet points, pas de souci, par contre après le bullet point il faut de la matière. Souvent, on peut remarquer des phrases trop générales qui peuvent être corrigées très facilement en amenant des données chiffrées.

Exemple : pour un commercial, il est nécessaire d’amener des données en terme de chiffre d’affaires, de croissance de CA, de marge de périmètre client, nouveaux clients…

Pour un manager, le nombre de personne encadrées…

6. Expériences trop développées

Et oui, il ne s’agit pas d’écrire un roman sur chaque expérience professionnelle. Il faut être synthétique en indiquant l’essentiel. Le restera servira à l’oral lors de l’entretien où vous pourrez justement illustrer vos propos à l’aide de nombreux exemples.

7. Manque des informations clés

Si tu oublies d’indiquer des points clés comme les langues ou les outils informatiques que tu maîtrises, ça ne va pas le faire. Un CV doit respecter un certain standard et on doit notamment retrouver les éléments suivants :

Photo, informations personnelles (tel, mail, adresse…) titre, synthèse, expériences professionnelles, formations, langues, IT/logiciels, Loisirs

C’est la base ! toutes ces informations doivent figurer sur ton CV.

8. Des trous dans le CV

Pareil, il faut éviter de se tirer une balle dans le pied en laissant des trous inexpliqués dans le CV et il ne s’agit pas de mentir. Tu as pu créer une entreprise (être autoentrepreneur), vouloir voyager et aller découvrir le monde, t’occuper d’un membre de ta famille qui était malade… que sais-je mais il faut être capable de l’expliquer clairement et de faire partir le doute de la tête du recruteur.

Vu sur La chaîne Youtube Régis the Recruiter donne des conseils pour réussir les entretiens d'embauche

Cliquez-ici pour accéder à la chaîne Youtube Régis the Recruiter

Cliquez-ici pour accéder aux formations sur les entretiens d’embauche et les oraux de concours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *