Entretien mission via une ESN

Que ce soit en recrutement sur profil ou recrutement sur mission, il y a 2 possibilités dans le cas d’un premier entretien avec le client via une ESN. Nous verrons le cas d’un second entretien juste après.

Connaissance du client:

Tout d’abord, le commercial connait très bien son client. Il vous donne l’appel d’offres avec le descriptif complet de la mission. Il a déjà présenté plusieurs candidats à ce client et donc peut vous briefer sur le type de questions posées. Voir même, il a un ou des consultants dans cette équipe et peut vous mettre en relation avec un consultant. Ainsi, ce consultant pourra vous donner des informations en off, ce qui est une mine d’or. Si l’on est dans ce cas de figure, n’hésitez pas à demander au commercial d’être mis en relation avec le consultant. Beaucoup d’entre eux n’y pensent même pas (surtout les commerciaux juniors).

Client inconnu

Au contraire, le commercial ne connait pas le client.Il n’a même pas d’appel d’offres à vous donner. Il a fait de la prospection, a récupéré un besoin et a très peu d’information à vous communiquer.

A votre avis quel est le scénario le plus sympa ?

A première vue, on pourrait croire que le 1er cas de figure est le plus simple ce qui peut être vrai.

C’est vrai uniquement si le client ne pose pas cette question au tout début de l’entretien :
qu’avez-vous compris de la mission ?

En effet, lorsque le commercial connait très bien son client, et qu’il a déjà présenté de nombreux consultants, le client est en droit de se dire que le commercial a préparé le consultant. Il peut donc commencer l’entretien en demandant au consultant s’il a bien compris ce qu’on lui a présenté.

Prenons maintenant le cas d’un second entretien. C’est donc le cas de figure où vous avez été validé lors du 1er entretien et vous allez maintenant rencontrer soit le N+1 soit d’autres personnes de l’équipe qui veulent également vous valider. L’entretien, dans ce cas-là, a 99% de chance de commencer par la fameuse question : qu’avez-vous compris de la mission ?

Qu’avez-vous compris de la mission?

Pour répondre à cette question, vous devez utiliser la méthode de l’entonnoir. Celle-ci a pour but de structurer votre réponse en partant du plus général pour aller au plus spécifique.

Voici un exemple de réponse: « Il s’agit d’intervenir au sein du département … de la société X sur une mission de Y. A ce titre, je serai amené à être en relation avec telles autres équipes ».

Gardez en tête que l’entretien doit devenir le plus vite possible une discussion et non pas un entretien classique. Aussi, lorsque l’on vous présente la mission, essayez de poser des questions (les plus pertinentes possible bien entendu). Cela montrera votre intérêt et que vous avez pris du recul pour réfléchir à cette mission.

Puis, annoncez une forme de plan pour annoncer les ¾ grandes fonctions à occuper dans le cadre de cette mission afin d’être synthétique. « Dans le cadre de cette mission, je serai amené à avoir 3 grandes fonctions », vous les énumérez et vous expliquez rapidement ce que vous en avez compris.

Présentation de votre parcours

Par la suite, vous allez présenter votre parcours. Vous présentez votre diplôme puis vous allez présenter vos différentes expériences. Si vous avez déjà quelques années d’expérience, vous

pouvez directement choisir 2 ou 3 missions qui correspondent le plus à la mission sans avoir besoin de présenter toutes vos expériences. Vous présentez ces expériences de manière chronologique en essayant de mettre en valeur une vraie montée en compétences au fil de ces expériences. Insistez bien sur ce qu’elles vous ont apporté, ce que vous en avez retiré.

L’important est d’être le plus précis possible lors de votre présentation. Il ne faut pas tomber dans le piège qui consiste à être trop vague et à survoler vos différentes missions. Pensez donc à des exemples, des cas concrets sur chaque mission pour illustrer vos propos et faciliter le travail du client. En effet, vous allez lui mâcher le travail donc soyez un véritable acteur de votre entretien en étant proactif et force de proposition. Pour celles et ceux d’entre vous qui ont un profil technique, vous pouvez illustrer vos propos de schémas qui souvent parlerons bien plus au client que 10 mn de discours et ça trop peu de consultants le font.

Préparez vos questions

Tous les entretiens se terminent de la même façon : le client vous demande si vous avez des questions.

C’est pourquoi je vous conseille de préparer avant chaque entretien 4 ou 5 questions que vous souhaiteriez poser. Elles pourraient porter sur du fonctionnel, du technique, de la méthodologie de projet, la composition d’équipe…

Ensuite, si vous n’avez plus de question, le client se tourne vers le commercial pour lui demander si vous avez des questions.

Votre conclusion:

C’est là que vous devez intervenir. Tout le monde est sur le point de se lever et vous devez réussir à placer une petite conclusion que la plupart des consultants ne font pas.

Cette conclusion réside en 3 points :

  1. Synthèse du besoin
  2. Motivation
  3. Remerciements

Cette conclusion vous permettra de faire la différence par rapport aux autres candidats.

Anticipez les questions classiques d’un client à savoir :

    1. Etes-vous intéressé par cette mission ? expliquez directement pourquoi
    2. Quand êtes-vous disponible ?
    3. Avez-vous prévu de poser des congés prochainement ?

entretien d'embauche

L’entretien mission est un entretien d’embauche classique si ce n’est que vous avez le commercial de votre ESN (ou future ESN si vous êtes candidat) à côté de vous et qu’il peut potentiellement vous donner quelques indications discrètement.

 

Check-list avant l’entretien:

1. récupérer l’appel d’offres + toutes les infos possibles (commercial, consultant…)

2. préparer une liste de questions que vous souhaitez poser au client à propos de la mission (technologie, fonctionnel, méthodologie de projet, composition d’équipe, échanges avec quels
autres départements…)

3. anticiper les questions que le client pourrait vous poser

4. préparer votre conclusion : motivation et remerciements

5. mettre en valeur en quoi vous correspondez à cette mission : vos points forts

6. penser à tous les exemples que vous allez pouvoir présenter lors de la présentation de votre parcours

Cliquez-ici pour voir les questions les plus fréquentes posées en entretien d’embauche.

Pour plus de conseils en vidéos sur les entretiens d’embauche, rendez-vous sur la chaîne Régis the Recruiter en cliquant sur ce lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *