LE DEUXIÈME ENTRETIEN D'EMBAUCHE

Les process de recrutement en plusieurs entretien sont de plus en plus fréquents et pas que pour les postes à responsabilité. Vous pouvez voir par exemple les ressources humaines en premier entretien puis un manager. Voici ce qu’il faut savoir avant de passer le deuxième entretien d’embauche.

Les compteurs remis à 0

les compteurs sont remis à 0 entre le premier et le second entretien

Vous devez partir du principe que tout ce qui s’est passé au premier entretien, la personne en face de vous n’en sait rien. Et en même temps vous devez vous souvenir de tout ce que l’on vous a dit au premier entretien. Et notamment toutes les informations données au sujet du poste. Ne surtout pas croire que c’est déjà gagné, ce serait la pire des erreurs. Dans les process en plusieurs entretiens, il y a toujours plusieurs candidats qui arrivent au dernier round. Vous devrez parfois répéter des choses que vous aurez déjà dites au premier entretien. La grosse différence avec un premier entretien est qu’il n’y aura pas de représentation du poste, le manager pourra amener un complément mais il ne prendra pas le temps de tout vous réexpliquer.

Tout se joue dans les 5 premières minutes

tout se joue dans les 5 premières minutes de l'entretien

Aussi, l’entretien va se gagner au tout début mais également se perdre au tout début. Si vous parvenez à faire une bonne synthèse du 1er entretien, à bien expliquer ce que vous avez compris du poste, pourquoi vous êtes intéressé et ce que vous pouvez amener à l’entreprise, vous aurez gagné. L’entretien va forcément commencer avec une question du type : « qu’avez-vous compris du poste ?», « avez-vous des questions suite au premier entretien? ». La règle « pas de question= pas de motivation » s’applique ici. Vous devez au moins avoir une question à poser suite à toutes les informations que l’on vous aura données au premier entretien.

Le courant doit passer

le courant doit passer lors d'un entretien d'embauche

Un deuxième entretien est une confirmation, le manager doit confirmer le sentiment positif de l’autre recruteur à votre égard. Pour que le courant passe au mieux, votre message doit être clair et professionnel mais vous devez également être très attentif à votre communication non-verbale. Les mots ne compteront que pour 5/7% donc tout le reste, ce sera le sourire, la gestuelle, la posture…Vous devez montrer votre capacité à vous intégrer dans l’équipe, que vous aimez travailler en équipe et que vous aurez plaisir à vous retrouver à la machine à café.

Cliquez-ici pour voir la vidéo associée à cet article:

Ne croyez surtout pas qu’une convocation à un second entretien est synonyme d’entretien gagné d’avance. Vous l’aurez compris, vous allez devoir convaincre une seconde (ou plusieurs) personne et vous allez donc devoir mettre la même énergie et la même envie qu’au premier.

Les articles de la même rubrique susceptibles de vous intéresser:

Les 8 erreurs classiques sur un CV

Questions-Réponses: 6 exemples

15 erreurs à éviter en entretien

 

Régis the Recruiter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.