La problématique est à peu près la même pour les jeunes diplômés que pour les futurs stagiaires ie pas d’expérience hormis vos stages.

Et encore c’est pas vrai, vous avez les stages/alternances, peut-être une vie associative très développée notamment dans les écoles de commerce ou d’ingénieur (très apprécié des entreprises car formateur). Raison de plus pour être précis et exhaustif dans la description de vos stages. Il faut être capable d’expliquer ce que vous avez fait bien évidemment mais également donner d’autres informations qui vont intéresser le recruteur à savoir : ce que vous avez aimé/pas aimé, ce que vous avez appris, en quoi c’était une étape vers ce que vous vouliez faire par la suite.

🌟ENTRETIEN D'EMBAUCHE: POUR DÉBUTANTS ET JEUNES DIPLÔMÉS🌟

Une présentation professionnelle

La grosse différence entre un entretien de stage et un entretien d’embauche c’est que votre interlocuteur va s’attendre à ce que votre présentation soit professionnelle cela implique qu’elle soit structurée, que vous ayez pris du recul sur vos stages et votre formation et que vous soyez à même d’expliquer clairement pourquoi vous voulez ce poste et pourquoi vous êtes la bonne personne. Aussi, les erreurs de communication non-verbale que l’on peut tolérer pour un entretien de stage (vous découvrez le monde du travail donc vous êtes pardonné) on ne les laisse plus passer : manque de sourire, regard fuyant, stress qui pousse à parler trop vite, ne pas se tenir droit…

L’important est d’être capable de donner une dimension professionnelle et qualitative à votre présentation.

Pour cela, privilégiez une présentation thématique autour de vos 3 ou 4 grandes compétences plutôt qu’une présentation chronologique : vous allez ainsi sortir du lot puisque 99% des gens font une présentation chronologique ce qui consiste ni plus ni moins qu’à la lecture de votre CV. Utilisez la méthode de l’entonnoir pour organiser la présentation d’un stage en allant du plus général au plus spécifique.

Puis demandez-vous ce que veut savoir le recruteur à votre sujet : 2 choses, avez-vous le niveau ? ce poste correspond-il à ce que vous voulez faire à moyen terme/est-ce une étape logique vers cette évolution souhaitée (exemple : faire de l’audit pour ensuite du contrôle de gestion et un poste de DAF)

Soyez motivés et humbles

Lorsque vous êtes jeune diplômé, vous arrivez vraiment avec votre motivation et certaines compétences acquises en stage/alternance et à l’école/université : cela ne fait pas de vous une star donc soyez modeste, vous êtes là avant tout pour apprendre, vous former. N’arrivez surtout pas en terrain conquis. Vous devez vous être correctement renseigné sur l’entreprise, sur le poste en question, avoir préparé une liste de questions, anticiper les questions que l’on va vous poser (les questions classiques et les questions liées à votre activité). Prenez des notes dès le début de l’entretien lorsque l’on vous représente le poste. Les questions que vous avez préparées doivent être sur le même support, cela montrera à votre interlocuteur que vous avez préparé l’entretien et traduira votre motivation.

Vous pouvez également vous abonner à la chaîne Youtube Régis the recruiter sur laquelle vous trouverez de nombreux conseils!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *