Un entretien chez un client final est différent d’un entretien d’embauche « classique » que ce soit un poste pour un interne, un cabinet de recrutement ou une société de conseil.

Les spécificités de cet entretien

En effet, contrairement à un entretien classique où dans 99% des cas votre interlocuteur va vous représenter la mission, il se peut qu’un client un peut joueur/tatillon vous demande dès le début de l’entretien : « qu’avez-vous compris de la mission ? ». Et là, si vous n’êtes pas en mesure de bien présenter la mission, vous partez avec un gros handicap qu’il sera difficile de rattraper. A contrario, si vous faites une présentation professionnelle de la mission, vous aurez fait le gros du travail.  Une bonne présentation de la mission démontre que vous avez bien préparé votre entretien, traduit votre motivation et votre professionnalisme autant dire c’est quasiment déjà gagné. Et croyez-moi, peu nombreux sont les consultants qui arrivent à bien présenter les missions.

Votre présentation

La présentation de votre mission doit respecter les règles de base de la méthode de l’entonnoir afin de structurer votre discours et ne pas partir dans tous les sens.

Par la suite vous devez vous présenter en utilisant une présentation thématique afin de sortir du lot par rapport à tous les candidats qui font des présentations chronologiques.

L’entretien doit alors devenir très vite une discussion plutôt qu’un entretien formel.

Vos questions

Puis en fin d’entretien, votre interlocuteur vous demande si vous avez encore des questions. Si vous avez bien préparé votre liste de questions, vous avez/devez avoir encore 1 ou 2 questions qui vont traduire votre motivation. Un exemple de question est : admettons que je sois pris sur le poste, quelles seraient les premiers chantiers ? les premières deadline ?

Ne terminez surtout pas un entretien en disant non je n’ai pas de question, c’est presque éliminatoire. Vous aurez, au préalable, préparé une liste de questions pour être sûr de ne rien oublier.

Enfin, ne terminez pas votre entretien par un simple merci, essayez de faire une conclusion plus professionnelle. Pensez qu’entre vous et votre clone qui fait une belle conclusion, le recruteur choisira votre clone.

Vous pourriez également être intéressé par cet article: comment réfléchit un recruteur?

Vous trouverez de nombreux conseils en vidéos sur la chaîne Youtube Régis the recruiter et pensez à vous abonner pour être sûr de recevoir toutes les prochaines vidéos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *